Cette année, dans le cadre des règles imposées par la gestion de la crise covid, il n’était pas possible de réunir plus de six personnes pour la commémoration officielle de la fin de la Première Guerre Mondiale.

C’est donc en petit comité que Monsieur le maire, accompagné de représentants des anciens combattants et de quelques élues et élus a déposé une gerbe au cimetière puis au monument aux morts avant lecture du texte de Mme Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants.

Retourner sur la liste des articles